INFORMATIONS

--------------------------------------------------


Rapport mondial sur la mise en valeur des ressources en eau.
A l’occasion de la Journée du 22 mars, dédiée à la ressource en eau, l’Unesco a publié un nouveau rapport.

Lien > "Rapport mondial 2020".

------------------------------------------------------------------------
Éoliennes en mer

Le vent est une source d'énergie renouvelable connue. En mer, des champs d'éoliennes « posées » produisent déjà une part de notre consommation d'électricité. L'éolien flottant, en haute mer, appelé aussi "floating off-shore wind turbine", reste lui peu exploité. Pourtant, ses avantages sont nombreux et son potentiel considérable : il pourrait même devenir un pilier de la transition énergétique future.
Le dernier rapport de l'Agence internationale de l'Énergie sur l'Offshore wind en donne une juste idée : celui-ci considère l'éolien "off-shore" comme un pivot à venir de la transition énergétique, avec un potentiel mondial de 420 000 TWh (4.214 ou 420 000 milliard, de kWh).
La France bénéficie du 2e gisement d'éolien en mer en Europe après la Grande-Bretagne.
Le plan pluriannuel de l'énergie adopté par le gouvernement français en 2019 table sur 5,2 GW d'éolien en mer installés en France, d'ici 2028. Sur ce total, 3,5 GW ont été accordés en éolien marin posé. C'est encore loin du potentiel estimé : au large des côtes françaises, le long du littoral atlantique et de la Manche mais aussi en Méditerranée, jusqu'à 140 GW d'électricité pourraient être exploités, en éolien flottant. C'est quasiment le double du potentiel estimé de l'éolien marin « posé » (arrimé au fond), de l'ordre de 80 GW.
Selon l'European Wind Energy Association (EWEA), jusqu'à 80 % de la ressource éolienne européenne se trouverait en fait dans des zones à plus de 60 m de profondeur. C'est hors de portée de l'éolien posé ou fixe... mais pas de l'éolien flottant !
En France, un démonstrateur en fonction est situé à 22 km au large du Croisic, et d'autres projets sont en cours de déploiement. C'est le cas des 4 fermes pilotes retenues en 2018 (3 en Méditerranée, 1 dans la Manche), pour une puissance relativement modeste accordée, de l'ordre de 96 MW. La Fédération France éolienne, dans son étude sur l’éolien en mer, plaide de son côté pour décupler les installations d'éolien flottant, à un rythme de 2 GW par an.
Quels sont les avantages de l’éolien off-shore ?
L'éolien flottant est une énergie décarbonée. Mais plusieurs autres avantages notables semblent faire pencher la balance vers l'éolien flottant, et pourraient lui donner une place de choix pour asseoir la transition énergétique et le mix d'énergies renouvelables à construire. Ces avantages sont autant d'ordre environnemental que technique :

Une mobilisation importante des acteurs publics est en cours, dont certaines régions. Ces projets structurants devraient permettre de fournir une énergie propre localement, tout en développant les territoires où plusieurs centaines d'emplois seront ancrés localement.
[source : Futura Scienes - Planète].

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Supraconducteurs à température ambiante !

Des supraconducteurs à température ambiante révolutionneraient notre technologie en rendant probablement communs :

et bien d'autres choses encore...

Ces matériaux restent pour le moment du domaine de la science-fiction, comme l'unobtainium d'Avatar, mais la réalité pourrait rattraper la fiction.

En eefet, on vient de confirmer la découverte de supraconducteurs ordinaires dans des météorites, des alliages à base d'étain, plomb et d'indium !

--------------------------------------------------------
Fonte des glaces !

Entre 1992 et 2017, le Groenland et l’Antarctique ont perdu 6,4 billions de tonnes — 6,4 millions de millions de tonnes — de glace. De quoi provoquer une élévation du niveau de la mer de 17,8 millimètres. À noter surtout, une nette accélération du rythme de fonte.
Un impact fort sur l’élévation du niveau de la mer.
«Chaque centimètre d'élévation du niveau de la mer entraîne des inondations et des érosions côtières. Si l'Antarctique et le Groenland continuent de suivre le pire scénario de réchauffement climatique, cela entraînera une élévation supplémentaire de 17 centimètres du niveau de la mer d'ici la fin du siècle -- rapport aux 53 centimètres déjà annoncés par le Giec dans un scénario moyen. Cela signifierait que 400 millions de personnes risquent de subir des inondations côtières annuelles d'ici 2100. "Ce ne sont pas des événements improbables avec de petits impacts. Ils sont déjà en cours et seront dévastateurs pour les communautés côtières", alerte Andrew Shepherd, chercheur, dans un communiqué de l’université de Leeds (Royaume-Uni)-[source : Futura Scienes - Planète].

--------------------------------------------------------------
600 échouages
pour des dauphins sur la côte Atlantique !

C’est devenu un triste classique du début d’année : nouvelle hécatombe de dauphins sur les côtes françaises. Rien que ce week-end, une centaine de cétacés se sont échoués sur les plages. Depuis le début de l’hiver, plus de 600 carcasses ont été retrouvées. Un chiffre bien plus élevé que l’année dernière à la même époque. Video > https://youtu.be/H0pcCEZWrs4 .
Et les échouages ne sont que la partie émergée de l’iceberg ; l’hiver dernier, ce sont au total plus de 11 300 dauphins qui sont morts capturés dans les filets de pêche. Afin de limiter le désastre cette année, France Nature Environnement (FNE) en appelle une fois de plus au gouvernement français : il faut suspendre en urgence les pêches mortifères jusqu’à la fin de l’hiver.
On recense des captures de dauphins dans les filets de pêche depuis les années 1990. Mais ces dernières années, les chiffres ont explosé à tel point que les spécialistes s’inquiètent pour l’état de conservation de l’espèce [Rapport du Comité Scientifique de la Commission Baleinière Internationale]. Le dauphin commun est pourtant protégé[*]. Ce dernier se reproduit peu (l’intervalle entre deux mises-bas est de 3 à 6 ans en milieu naturel), les captures ont donc un impact considérable.
Vous aussi, aidez-nous à protéger les dauphins ! Pour cela, interpellez le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Didier Guillaume et la ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, sur les réseaux sociaux : demandez-leurs de suspendre les méthodes de pêche qui entraînent des captures de dauphins ! (https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=https%3A//bit.ly/2V1R3dz).

*Arrêté du 1er juillet 2011, Action 43 du Plan biodiversité, Mesure 54 du Comité interministériel de la mer, Article 12 de la Directive Habitat Faune Flore,
Article 11 de la Politique Commune des Pêches, Convention de Bonn, Convention de Berne, CITES, Liste rouge de l’
UICN.

------------------------------------
OCÉANS :

Selon les conclusions d'un rapport spécial du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC ou IPCC),
le niveau des océans va croître durant les siècles à venir, quelles que soient les mesures prises
.

Comparé avec la fin du XXe siècle, le niveau des océans devrait augmenter de 43 cm environ (29-59 cm) d'ici 2100 si le réchauffement global est maintenu à 2 °C. Il augmentera de 84 cm (61-110 cm) si les tendances actuelles se poursuivent, qui pourraient aboutir à un réchauffement global de 3°C ou 4°C. Au XXIIe siècle, le rythme d'élévation du niveau des mers pourraient s'accroître, de 3,6 millimètres par an aujourd'hui, à « plusieurs centimètres ». Globalement, 20 % à 90 % des zones humides devraient être perdues d'ici 2100, en raison de l'élévation prévue du niveau des mers.
La hausse du niveau des mers pourrait déplacer 280 millions de personnes, dans un scénario optimiste d'une hausse de 2 °C de la température mondiale par rapport à l'ère pré-industrielle. Avec l'augmentation prévisible de la fréquence des cyclones, de nombreuses mégapoles côtières, mais aussi de petites nations insulaires, seraient frappées d'inondations chaque année à partir de 2050. Les dommages causés par les inondations pourraient augmenter de 100 à 1.000 fois d'ici 2100. L'élévation des mers forcera les régions côtières à prendre des mesures d'adaptation, les pays riches étant plus aptes à assurer une protection à leurs mégalopoles que les pays en développement, où les catégories les plus pauvres devraient se replier vers des terres plus en altitude, devenant des réfugiés du climat.
(source : Futura Scienes - Planète).

------------------------------------------------------------------------------------------
BIODIVERSITÉ
"La biodiversité c'est nous, c'est nous et tout ce qui vit sur terre" [Hubert Reeves]

La dernière tortue géante des Galápagaos, est décédé en 2012...
Plus de 160 espèces ont été déclarées éteintes par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), a comptabilisé un site web.
Une liste non exhaustive, sachant qu'il faut parfois des dizaines d'années avant qu'une espèce ne soit considérée comme éteinte, mais également bien loin de la réalité car de nombreuses espèces disparaissent avant même que l'on les ai identifiées.
Certes, la Terre a déjà connu plusieurs extinctions de masse. Mais, depuis son arrivée sur Terre, il y a 130.000 ans, l'Homme a déjà causé la disparition de 2,5 millions d’espèces. Selon une étude de 2015, le taux d'extinction des espèces est 8 à 100 fois supérieur au taux « normal » depuis le début du XXIe siècle.
(source : Futura Sciences - Planète).

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Les énergies de la mer !

En dépit du remarquable potentiel que lui offrent son domaine océanique (le deuxième du monde après celui des Etats-Unis),
avec 11 millions de km² d’eaux sous sa juridiction en métropole et outre-mer, ses quatre façades maritimes,
(mer du Nord, Manche, Atlantique et Méditerranée), la France a pris du retard dans cette filière très prometteuse...

Que ce soit grâce à des hydroliennes, des turbines ou des procédés plus modernes (comme le Searev ou le Pelamis), la mer est capable de nous pourvoir en électricité.
Certes, elle a été pionnière dans le domaine de l’énergie marémotrice utilisant le flux et le reflux de la marée pour produire de l’électricité, avec l’usine de La Rance (Ille-et-Vilaine) qui, mise en service en 1966 et toujours en fonctionnement, et constitue une vitrine de son savoir-faire.
Mais cette technologie, qui nécessite la construction de barrages et de très lourds investissements, n’est plus guère étudiée dans le monde – même si le Royaume-Uni projette de créer un lagon artificiel pour aménager une centrale marémotrice géante.
Autre exemple, l'énergie osmotique est aujourd’hui à la base de plusieurs projets pilotes de centrales osmotiques un peu partout dans le monde, de la Norvège au Japon en passant par les États-Unis. L’idée est notamment de récupérer de l’énergie – quelque 1.700 TWh annuels disponibles dans le monde (soit un dixième des besoins mondiaux) – aux embouchures de fleuves. Malheureusement, les membranes organiques utilisées à ce jour semblent trop fragiles et leurs rendements trop faibles. Si des progrès étaient réalisés en la matière, l’énergie osmotique pourrait devenir très intéressante, notamment parce que, contrairement aux énergies solaires et éoliennes, elle n’est pas intermittente.
>>> donc aussi voir sur ce sujet (lien interne Hydro-Land) > les Energies marines.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
HYDROGENE METALLIQUE !

Une équipe française avec des membres du CEA et du Synchrotron Soleil serait enfin parvenue à produire cette transition de phase de l'hydrogène, de manière convaincante dans un domaine de pressions et de températures difficiles à obtenir.
L'hydrogène métallique (l’élément le plus abondant de l’univers !) devrait exister au cœur de Jupiter, générant un champ magnétique par un effet de dynamo comme il en existe au cœur de la Terre et du Soleil, avec des processus différents.
L'hydrogène métallique, ou ses dérivés, pourraient être la clé des supraconducteurs à température ambiante, et sans doute aussi le meilleur carburant pour fusée de par sa densité énergétique (source : synchrotron-soleil).

--------------------------------------------------
L'environnement en France

Pollution des eaux douces

En France, l’une des principales sources de dégradation des eaux de surface (cours d’eau, plans d’eau) et des eaux souterraines (nappes) est la pollution chimique.

En effet, de nombreuses substances chimiques et organiques provenant des activités industrielles, agricoles ou domestiques atteignent directement ou indirectement les eaux. Il s’agit notamment des nitrates, des pesticides, des médicaments et des substances ayant des effets de perturbateurs endocriniens. Toutes peuvent avoir des effets néfastes sur les écosystèmes aquatiques et sur la santé humaine.
En région :

  • Sélection à partir de la carte des régions françaises (cliquer sur la région désirée) :

Sélection à partir de la carte des régions françaises Sélection à partir de la carte des régions françaises Région Auvergne-Rhône-Alpes Région Bourgogne-Franche-Comté Région Bretagne Région Centre-Val de Loire Région Corse Région Grand Est Région Guadeloupe Région Guyane Française Région Hauts-de-France Région Île-de-France Région Martinique Région Mayotte Région Normandie Région Nouvelle-Aquitaine Région Occitanie Région Pays de la Loire Région Provence-Alpes-Côte d'Azur Région La Réunion Région Saint-Pierre et Miquelon


( source/crédit : REE )

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Rappel (auto-pub Hydro-Land) : mise à jour et implémentation du programme Equil vers un environnement de type Windows.
EQUILWIN
(logiciel payant)
NOUVELLE VERSION 4.01 (fonctionne sous windows 5 à 10, 32 & 64 bits)
Logiciel de calculs chimiques pour bureaux d'études, centres de recherches, usines de traitement, instituts, écoles...
Télécharger les plaquettes : français - english

Ce programme (qui reprend les mêmes formules que le logiciel EQUIL v6 (+ quelques nouvelles), sous environnement type windows) permet d'effectuer des calculs d'équilibres chimiques dans les eaux naturelles, particulièrement les équilibres calco-carboniques : voir ce lien interne pour plus de précision sur ces termes.

Le logiciel répond aux besoins suivants :

EQUILWIN est suffisamment fiable, dans la plupart des cas, pour conduire le traitement en usine et/ou surveiller la qualité de l'eau en réseau. Il permet également une bonne approximation du dimensionnement d'une filière de traitement.

Toutes les formules de calculs peuvent être référencées et expliquées : lois thermodynamiques, formules d'équilibres ioniques, relations acido-basiques, etc. La plupart des calculs nécessitant des itérations utilisent une méthode par dichotomie qui permet une plus grande rapidité avec une précision suffisante : valeur de contrôle mathématique = de 0.01 à 0.1 selon les cas.
Il a été développé sous langage élaboré, et de ce fait est un logiciel fonctionnant sous Windows. Il ne pose aucun problème d'utilisation avec les interfaces WINDOWS Vista, 7, 8, 10 (32 ou 64 bits).

Equil avait fait l'objet de tests comparatifs (Domaine de validité) d'un groupe de travail piloté par la Direction Technique d'une Compagnie des Eaux (très connue dans le domaine français) qui avait ainsi procédé à la comparaison avec un logiciel de calcul connu (méthode L.P) et validé le programme.

Nouveautés version 4.0 1 :

-------------------------------

>>> liens web vers EQUILWIN (english > EquilWin web site),
et lien interne
(fichier pdf , 108 ko, à lire ou télécharger),

ou les pages internes explicatives
EquilWin (> english )
---------

Rappel :
>>> ce lien interne vers EquilWin et Equil 1, les programmes à télécharger ou à acheter (logiciel complet ou simplifié).
-------------------
Attention - seul le logiciel complet EQUILWIN  (qui n'est pas à titre gratuit), permet d'avoir toutes les fonctionnalités
(Equil est une version gratuite mais simplifiée, qui ne possède pas toutes les fonctions de calcul, seulement la caractérisation d'une eau).
Par ailleurs, l'ancienne version EQUL v6, codé en QBasic, ne peut pas fonctionner avec les S.E Windows 7 et +
---------
Contact pour renseignements : hydro.sending@gmail.com


(suite des actualités avec "FNE / France Nature Environnement")



FNE

(cliquez sur l'image)
Fédération française des associations de protection
de la
Nature et de l’Environnement
(reconnue d’utilité publique > Page interne sur FNE)








(suite avec Enviro2B, "Le portail européen de l'environnement")




(cliquez sur l'image)
Gaz de schiste : des produits cancérigènes utilisés pour l’extraction !

Alors que l'extraction des gaz de schiste (< lien interne explicatif) soulève de nombreux débats en France, les Echos sont revenus sur un rapport de la Commission de l'Energie et du Commerce de la Chambre des représentants américaine qui dénonce l'utilisation de produits cancérigènes dans l'exploitation de cette source d'énergie. En pleine tourmente nationale autour des méthodes d''extraction des gaz de schiste, un rapport parlementaire américain analyse les pratiques de 14 compagnies en la matière et le constat est alarmant. En effet, selon les conclusions du rapport repris par les Echos aujourd'hui, cette exploitation a généré entre 2005 et 2009 outre-Atlantique, l'utilisation de "plus de 2.500 produits pour la fracturation hydraulique, contenant 750 substances chimiques, dont 29 sont connues pour être des cancérigènes ou suspectées comme tels ou représentants des risques pour la santé et l'environnement".
Une énergie propre, mais à quel prix ? :
Parmi ces 29 substances connues, on retrouve donc du benzène, du toluène, du xylène, et de l'éthylbenzène. Le rapport recense également du 2-butoxyéthanol, une substance connue pour ces risques de destruction des globules rouges ou de dommages à la moelle osseuse. Or, ce produit était parmi les plus utilisés au Texas, sur la période couverte par le rapport !
Si les auteurs de ce rapport ne remettent pas en cause l'intérêt d'un point de vue énergétqiue, d'avoir accès à ce type d'énergie propre, ils dénoncent les méthodes actuellement utilisées pour l'extraction de ces gaz de schiste. Méthodes parfois même couvertes par le sceau du secret. Ainsi, Les Echos rappellent que dans le cadre de leur enquête, les parlementaires américains ont eu à faire à des compagnies incapables d'identifier les composés chimiques qu'elles injectaient dans le sol.
Un constat qui va certainement alimenter le dossier des opposants français à l'extraction des gaz de schiste.

--------------------------------
NUCLEAIRE
60% des Français favorables à une sortie progressive

Selon un sondage de l'institut de sondage Viavoice paru dans Libération, 60% des Français se déclarent favorables à une sortie progressive du nucléaire en France.
La catastrophe nucléaire japonaise continue de produire ses effets en France où six Français sur dix se déclarent favorables à une sortie progressive du nucléaire dans l'Hexagone. A l'inverse, 35% des personnes interrogées se disent opposées à cette sortie de l'atome et 5% ne se sont pas prononcées.

SALON PERMANENT DE L'ENVIRONNEMENT
< lien enviro2B >

--------------------------------------------------
(suite avec "Amis de la Terre")


 


(cliquez sur l'image)
La fédération des Amis de la Terre France est une association de protection de l’Homme et de l’environnement,
de loi 1901 et agréée pour la protection de l’environnement. Elle est indépendante de tout pouvoir économique, politique et religieux.

Démocratie, équité, solidarité, responsabilité…
La force des Amis de la Terre repose sur la solidarité et sur un fonctionnement démocratique
fondé sur des valeurs communes : l’équité, la solidarité, la responsabilité.
------------------

Ensemble, nous voulons construire un monde dans lequel :

-------------------------------------------------------------------------------------------------
Fédération des Amis de la Terre France (lien)
Fédération des Amis de la Terre International (lien)

Positionnement des Amis de la Terre :
> sur l'herbicide Glysophate > lien
------------------------------

(agenda)








AGENDA


Consulter l'excellent agenda des évènements du site de l’OIEau
[ Office International de l'Eau ]
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------








 (utilisez les menus à gauche)